Ampuis se qualifie sur le fil

La qualification était loin d'être acquise pour les Ampuisaits mais une victoire bonifiée leur permet de continuer en phase finale

Pour Ampuis : 3 essais Simian JC (31e), Simian B (67e) et Rivière (80e + 1), 2 transformations Frécon (31e, 80e +1)

Pour Besançon : 1 pénalité Moulis (12e)

Arbitre : Alain Floquet (Lorraine)

Carton blanc pour Ampuis : Platet (61e), pour Besançon Loye (21e)

score de la réserve : 28-10

[---]

Avec cette victoire bonifiée, Ampuis a complètement rempli sa mission. La victoire de Nuits Saint Georges contre Givors (16-5) met les 2 équipes à égalité à la 4ème place qualificative. Le point de bonus acquis à Nuits Saint Georges (16-13) devrait les qualifier. On attendra quand même le verdict officiel de la fédération pour en être sur.

En tout cas sur le terrain, Ampuis a tout fait pour atteindre son but face à une très bonne équipe de Besançon venue chercher sa qualification elle aussi. Ce sont les Ampuisaits qui prennent le jeu à leur compte pendant la majorité de la première mi-temps. Contre le vent, ils ont du mal à mettre en danger la défense doubiste. C'est même Besançon qui ouvre le score sur un pénalité à la 12e. Les visiteurs ratent 2 occasions avant qu'Ampuis se mettent enfin en marche. A la demi-heure de jeu, Jean Charles Simian est à la conclusion d'un beau mouvement offensif bien servi par Platet qui a fait la décision. Le début de seconde mi-temps est dominé par Besançon qui pousse un long moment sur la ligne mais ne parvient pas à concrétiser ce temps fort (63e). Les Ampuisaits parviennent afin à se dégager sur un contre et portent enfin le danger chez les visiteurs pour ne plus les lacher. Besançon à laisser passer sa chance et Ampuis en profite pour marquer par Benjamin Simian, tel un ailier, servi par Jean charles Simian. La fin de match est haletante. Les Rhodaniens cherchent le bonus offensif. Malgré quelques maladresses et des occasions gachées, ils parviennent à leur fin sur le dernier maul de la partie qui propulse Gérald rivière en terre promise.