Rugby : Ampuis pas rassuré mais victorieux de Meyzieu - Ampuis

C'est un jeu du chat et de la souris que se sont livrées les équipes d'Ampuis et de Meyzieu. mais il s'en est fallu de peu pour que les visiteurs partent avec la victoire.

Ampuis
sport sport région : Rhône Alpes

onFeb. 17 2013

A Ampuis, stade de Verenay : Ampuis bat Meyzieu 20-18 (12-6)

pour Ampuis : 1 essai Frécon (58e) et 5 pénalités Frécon (19e, 25e, 35e, 39e et 76e)

Pour Meyzieu : 6 pénalités Sahaguian (10e, 23e) Notturno (44e, 50e, 61e, 64e)

Carton jaune pour Ampuis Seixas M (21e)

carton blanc pour Ampuis : Seixas M(49e), pour Meyzieu Martins (25e)

score de la réserve : 6-24

Résumé du match

Ce n'est pas la meileure mi-temps que l'on ai vu depuis le début de saison au stade de Verenay. Les deux buteurs ratent leurs premières occasions et malgré la domination d'Ampuis, c'est Sahaguian qui ouvre le score (0-3, 10e). La domination continue pour les locaux sans affoler outre mesure la défense adverse. Le jeu du chat et de la souris peut alors commencer avec une 1ère égalisation de Frécon qui trouve enfin la mire (3-3, 19e). Mise à part 2 débordements d'Amarat dans cette période, les spectateurs n'ont pas motif à s'enflammer. Ampuis arrive à pause avec seulement 2 pénalités d'avance (12-6).

Meyzieu revient sur le terrain avec de meilleurs intentions et recolle tranquillement gràce au pied de Notturno entré à la mi-temps (12-12, 50e). Les Ampuisaits tente de remettre la main sur le ballon et finisse par marquer le seul essai du match par Frécon. Il hérite du ballon sur son aile mais l'étau se ressere et il tape à suivre pour lui-même. C'est grâce au rebond favorable qu'il parvient à applatir. Une grande bouffée d'oxygène qu'Ampuis va perdre en 6 minutes gràce au pied de Notturno (17-18, 64e).

Heureusement, Frécon ne tremble pas sur la dernière pénalité à 4 minutes de la fin du match. Ampuis s'en sort bien et peut envisager la suite plus sereinement même si il reste beaucoup de marge de progression.

Réaction : Eric Ballay, l'entraineur d'Ampuis, malade juste avant le match, c'est Lilian Rostaing qui l'a remplacé sur le banc.

"On a beaucoup travaillé après notre match à Nuits Saint Georges sur la sortie rapide du ballon et sur le déplacement de la défense. C'est mieux mais on commet encore beaucoup trop de petites erreurs. La victoire est là est c'est l'essentiel mais il ne faut pas s'en contenter."


Ampuis

Loading...