F1 : l'arnaque continue

Seulement 2 grand prix de F1 et déjà 3 motifs d'être dégouté de ce sport

En cette période de l'année la Malaisie est vraiment le lieu idéal pour organiser une course de voiture. C'est vrai que la pluie met un peu de piment à la course qui en manque sérieusement. Seulement dans ce pays chaud et humide lorsqu'il pleut c'est pas trois gouttes !

La pluie commence donc à tomber après 35 tours environs. Pendant 7 tours les arrêts au stand se succèdent en même temps que les dépassements au ralenti sans véritable bagarre. En effet selon les choix de pneu, impossible de se battre avec les mauvais pneu : rebondissements certes mais assez folklorique tout de même !

La pluie tombe vraiment après la mi-course, la visibilité est nulle et la course est arrêtée. Il faut attendre 20 minutes sans aucune information pour savoir la suite de ce GP. Lamentable !

Finalement, le journal de 13h et Nicolas Sarkozy ne peuvent pas attendre ! Le grand prix se termine ainsi : par une queue de poisson ... dans l'eau.

Décidément la F1 devient de moins en moins crédible.

Comme d'habitude nos chers commentateurs de TF1 auront trouvé ce grand Prix formidable, palpitante, extraordinaire. Personnellement je l'ai trouvé pitoyable