CHAMPIONNAT DE FRANCE ENDURO à AIGUEPERSE

Deux mois après l'ouverture à Brignoles, la caravane du championnat de France d'enduro s'est installée le temps d'un week-end à Aigueperse pour disputer la 2ème manche. Par une forte chaleur, plus de 30°C dimanche, les pilotes avaient à parcourir 2 tours et demi d'une boucle composée de 5 CH dont un serré et de 3 spéciales banderolées.

En catégorie enduro 2, Johnny Aubert a connu une mise en route plus difficile qu'à son habitude sur des spéciales "à la Française".
Johnny Aubert : "Les spéciales tracées par les organisateurs ce week-end étaient très différentes de celles sur lesquelles nous roulons en championnat du monde. Samedi matin, sur un sol humide, en herbe et sans appui, j'ai eu du mal à rouler. En fait, c'était la première fois que j'abordais ce type de sol et je suis resté prudent. Certainement un peu trop puisqu'après les deux premières spéciales, j'étais second derrière Frétigné. J'ai ensuite trouvé le bon rythme et je gagne avec 45 secondes d'avance. La journée de dimanche fût plus facile pour moi car les spéciales un peu défoncées m'ont permis de faire tout de suite la différence. J'ai géré la journée et je fini avec 55 secondes d'avance. Grâce aux résultats moyens de Damien Miquel, je conforte ma place en tête du classement provisoire de la catégorie E2 puisque je compte aujourd'hui 35 points d'avance sur le second."

En catégorie enduro 1, Fabien Planet n'a pas réédité la même performance qu'à Brignoles. Une chute en fin de première spéciale, alors qu'il était parti sur un gros rythme (il sort à 4 secondes du meilleur temps), a perturbé sa
concentration pour le reste de la journée. En proie au doute, Fabien va accumuler les erreurs pour finalement terminer 5ème. La journée du dimanche sera plus faste. Il sera à la bagarre toute la journée avec Julien Gauthier avant qu'une chute ne mette un écart trop important entres les deux pilotes. Il termine 3ème et partage la seconde place du classement provisoire avec Gauthier.
Romain Boucardey, en catégorie junior, a fait un beau week-end. Après une entame de course samedi et dimanche en tête de la catégorie, Romain a un peu faibli en fin de journée pour terminer 3ème les deux jours.
KTM reste en tête du classement constructeur à égalité de points avec HM HONDA.
En catégorie féminine Alice Geneste (250 EXC) conforte sa place de leader en s'imposant à nouveau les 2 jours.

Fabien Planet : "Nous étions le week-end dernier à Aigueperse pour la 2ème épreuve du championnat de France d'enduro. Après une bonne ouverture à Brignoles j'étais très motivé pour faire une belle course. Peut être un peu trop car je me suis mis beaucoup de pression samedi et au final, j'ai perdu tous mes moyens. Heureusement dimanche, je me suis bien repris et j'ai sauvé l'essentiel.
Nous avions trois spéciales à disputer sur une longue boucle de 5 CH dont un serré. A part la forte chaleur, il n'y avait pas de difficulté particulière.

Samedi, je suis tombé dans la première spéciale au 3ème virage et malgré cela, je termine à 4 secondes de Germain. Dans les spéciales qui ont suivi, je n'ai pas bien roulé. J'avais peur de glisser et je n'ai pas
réussi à me libérer. Pour couronner le tout, j'ai chuté en liaison et je me suis fait mal au coude. Bref, je termine très déçu la journée à la 5ème place.

Dimanche, j'ai beaucoup mieux roulé. J'ai été à la bagarre avec Julien Gauthier toute la journée derrière un Germain très rapide ce week-end. J'ai chuté à la fin du dernier tour et j'ai perdu le contact pour la seconde place. Je termine donc 3ème et me retrouve second ex-æquo avec Gauthier au classement provisoire du championnat.

Le week-end a été difficile pour moi car après Brignoles, je pensais jouer la première place. C'est une désillusion mais je sais que ce n'est pas perdu. J'ai la vitesse pour gagner, il faut simplement que je m'applique et surtout que je me libère en roulant. Je suis actuellement en Lozère pour les reconnaissances du Trèfle. Je compte bien sur cette course pour retrouver le bon feeling sur la moto avant de partir pour le WEC en Finlande."

Romain Boucardey :

"C'était pour moi ce week-end le retour à la compétition après deux mois sans course. J'ai profité de cette interruption pour bien me soigner et pour travailler mon physique et enchaîner les séances de roulage.
Les organisateurs nous avaient préparé 3 spéciales à la Française (virages à plats dans l'herbe). J'ai bien pris mon temps pour tout repérer et j'ai abordé la course assez sereinement.

J'ai fait le meilleur temps de la première spéciale et j'ai très bien roulé dans la suivante. A la fin du premier tour, j'étais encore en tête de la catégorie. Dans la spéciale n°3, je n'ai pas réussi à être aussi rapide et j'ai perdu du temps sur Joly et Fortunato. Je termine la journée à la 3ème place mais au contact des leaders.

Dimanche, j'ai à nouveau fait le meilleur temps dans la première spéciale. Après, avec la chaleur et le terrain plus marqué, j'ai eu plus de difficultés. Je me suis mis la pression et j'ai chuté par deux fois. Au départ de la dernière spéciale, j'étais 4ème dans la même seconde que le 3ème. Je me suis appliqué, j'ai sorti une bonne spéciale et j'ai repris la 3ème place du classement.

Je suis content de mon week-end car j'ai vraiment mieux roulé qu'à Brignoles. Je sais que j'ai la vitesse, il faut que je continue à travailler pour maintenir le rythme tout au long de la journée.
Nous avons commencé les reconnaissances du Trèfle avec Fabien, je me suis fixé comme objectif de rentrer dans le top 10 de cette course que je n'ai jamais terminée."